Designhabitat

Les OPCI seront-ils l'avenir des SCPI actuelles ?

OPCI et SCPI sont des produits de la même famille, les organismes de placement collectif immobilier ayant été lancées quelques années plus tard après l’apparition des SCPI. Les points faibles de ces dernières ont été améliorés dans les OPCI. L’on se pose alors la question si ces derniers sont l’avenir des SCPI actuelles.

Les OPCI et leurs plus comparés aux SCPI

Le point faible principal de la SCPI a toujours été sa liquidité. L’investisseur en effet est contraint de conserver ses parts sur une assez longue échéance puisqu’il s’avère plus ou moins assez difficile de revendre des parts de SCPI – à capital fixe ou variable.

C’est ce point faible que les OPCI ont travaillé : ces actifs ont intégré des valeurs mobilières dans le produit, en reprenant le principe de base de la SCPI qui est la mise en location d’un parc de biens immobiliers. C’est grâce à ces valeurs mobilières (30%) ainsi qu’aux liquidités (10%) que la revente des parts d’OPCI est moins contraignante. Celle-ci peut avoir lieu à tout moment, contrairement à la cession des SCPI qui doivent se conformer à certaines dispositions une fois destinées au marché secondaire. L’investisseur doit trouver lui-même le nouvel acheteur lorsqu’il revend son SCPI à capital fixe, tandis qu’il doit attendre l’ouverture de la saison de la revente organisée par la société de gestion dans le cas de la cession d’une SCPI à capital variable.

Outre la liquidité, les OPCI ont aussi l’avantage de proposer la diversification de ses actifs comme mentionné plus haut, ce qui lui permet de proposer un niveau de risque moins important que celui des SCPI.

Les SCPI demeurent plus intéressantes en termes de rendement

Le principal point fort des SCPI demeure néanmoins leur rendement, comparé aux OPCI. L’investisseur peut gagner 2% de rendement de plus en SCPI sur le même type d’actif exploité par les OPCI, par exemple un parc d’immobilier tertiaire. Quoi qu’il en soit, certaines OPCI arrivent à aligner leur rendement avec celui des SCPI. En moyenne, la rentabilité pour les OPCI est de +2,3%, tandis que celle des SCPI est de +4%. Notons que ladite rentabilité des OPCI est relativement instable en raison de plusieurs paramètres, dont leur stratégie d’investissement ainsi que les performances des valeurs mobilières qui sont des produits en bourse, et donc soumis à de constantes fluctuations à la hausse comme à la baisse. Il convient donc de bien savoir choisir son produit et pas seulement en fonction de son rendement qui est extrêmement variable comme nous venons de le spécifier.

Les SCPI fiscales sont toutefois moins rentables que les SCPI à immobilier tertiaire. Leur rendement est proche des OPCI, avec des performances maximales de +3,2% en moyenne.

Comment équilibrer son portefeuille pierre-papier

Il est crucial de définir ses propres objectifs et attentes avant de choisir les produits pierre-papier à faire fructifier. Ceux qui souhaitent s’initier aux investissements en produits boursiers peuvent acheter quelques parts d’OPCI qui sont des actifs intermédiaires composés à la fois de pierre et de FPI ou de SPPICAV. Ces dernières sont des actions boursières tandis que les fonds de placement immobilier ou FPI s’apparentent plutôt à des obligations, c’est-à-dire des fonds communs de placement.

La pierre est un placement reconnu pour son invulnérabilité aux crises, que ce soit sur le plan économique ou sur le marché immobilier. Ceci malgré les cycles par rapport à l’offre et à la demande. Il est donc avantageux de combiner quelques parts de SCPI aux OPCI, à diversifier selon les attentes, la typologie, le rendement. Rappelons que les SCPI proposent de multiples possibilités répondant aux attentes de l’investisseur. Tout comme les OPCI, elles peuvent s’acheter dans un contrat d’assurance-vie afin de profiter d’une excellente fiscalité.

OPCI et SCPI en détail sur scpi-8.com.

Immobilier

  1. 15 Mars 2019Les matériaux les plus adéquats pour l’étanchéité de toiture-terrasse469
  2. 9 Mars 2019Se loger dans une belle ville au calme comme Anglet169
  3. 17 Déc. 2018Comment revenir sur une donation faite à un proche ?448
  4. 12 Déc. 2018Pourquoi calculer le prélèvement de son impôt à la source304
  5. 14 Sept. 2018Nos agents immobiliers vous parlent du Pays-Basque381